immobilier d’entreprise

Investir dans l’immobilier d’entreprise, les bases de la réussite

D’une manière générale, dès qu’il s’agit d’investissement immobilier la plupart ont tendance à directement penser aux habitations, aux immeubles. Effectivement, lorsqu’une personne parle d’investissement immobilier c’est souvent pour acquérir un bien dans le but d’y résider ou de louer.

Pourtant, il existe un autre placement dans ce domaine, celui de l’immobilier d’entreprise qui est d’ailleurs beaucoup plus rentable. Voici donc quelques conseils pour mener à bien ce genre de projet, en particulier pour les personnes en manque d’expertise.

Qu’est-ce que l’immobilier d’entreprise

Le monde de l’immobilier le définit comme l’ensemble des achats et des ventes de biens destinés à des fins professionnelles. Autrement dit, les boutiques, les bureaux, les entrepôts, les ateliers, les centres commerciaux, les ateliers… etc. et bien d’autres encore.

Dans ce segment, il est également possible d’effectuer une transaction avec pour objectif d’utiliser le bien personnellement, c’est-à-dire pour soi-même. Aussi, le plus souvent, des investisseurs se procurent de l’immobilier avec l’intention d’y faire un bail pour un emploi professionnel.

Créer une société civile immobilière

Cette méthode consiste à fonder une société civile avec les membres de sa famille ou des amis pour pouvoir investir. Effectivement, c’est le meilleur moyen d’unir plusieurs investisseurs en immobilier d’entreprise, ce qui permet alors de partager les charges.

D’un point de vue juridique, cette option est également recommandée puisqu’elle offre un cadre juridique clair et assez souple. Le site https://www.alten.be/fr/ en apprend davantage sur le sujet, surtout sur le régime fiscal ainsi que la répartition des bénéfices.

société civile immobilière

Créer une société en nom collectif

Pour cette autre stratégie, le particulier doit créer une société en nom collectif (SNC) avec plusieurs associés si nécessaires. Ce dernier en devient le gérant tandis que ses collaborateurs eux sont responsables personnellement des dettes de la SNC.

Dans ce cas de figure, c’est au nom de la SNC que le bien est acquis et est ensuite loué. D’autant plus que ce type de société bénéficie de plusieurs avantages fiscaux comme l’amortissement annuel du prix du bâtiment.

Louer des locaux déjà équipés

Puisque la location d’habitation meublée est une pratique courante, il en est également de même pour les locaux professionnels. Effectivement, proposer des biens déjà équipés peut présenter un avantage, mais aussi une particularité par rapport aux autres offres.

De plus, le propriétaire étant considéré comme un commerçant, son affaire est soumise au régime des bénéfices industriels et commerciaux. Pour cette situation, l’achat des matériels ainsi que le cout d’installation sont compris dans le prix d’acquisition du bien immobilier.

Par le biais du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est un processus qui consiste à réaliser un financement participatif pour l’élaboration ou l’acquisition d’un bien immobilier. La spécificité de ce système est le fait qu’elle se fait 100 % en ligne grâce à une plateforme facilement accessible.

Le crowdfunding déroule l’opportunité aux particuliers d’investir dans l’immobilier d’entreprise sachant que ces projets présentent de hauts niveaux de rendement. En effet, sur une période annuelle, les bénéfices prévisionnels peuvent atteindre 8 et 10 % et cela sur de courtes durées.